Formation cariste

La formation cariste est indispensable pour la sécurité des équipes et des matériels. Elle est aussi un facteur clé de productivité et de motivation du personnel. Encore faut-il faire le bon choix !

Pour être efficace, une formation doit être adaptée aux besoins des utilisateurs, à leur niveau de connaissance, aux matériels dont ils auront la charge.

UN CADRE JURIDIQUE ET PRÉVENTIF POUR DIMINUER LE NOMBRE D’ACCIDENTS

Les différents types de CACES® 
Afin de réduire le nombre d’accidents, depuis 2001, les CARSAT recommandent aux entreprises de faire passer à leurs caristes le CACES®.

Le Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité (CACES) est valable 5 ans. Il est délivré à l’issue d’une évaluation théorique et pratique du conducteur par des testeurs agréés.

Formation pour les chariots ne nécessitant pas le CACES®
De plus, les CARSAT recommandent également le passage d’une formation pour les matériels à conducteur accompagnant sans plateforme tels que les transpalettes et gerbeurs électriques.

L’autorisation de conduite de chariot élévateur
Enfin, le métier de cariste est soumis par le Code du Travail à la délivrance d’une autorisation de conduite par le chef d’établissement.

LA FORMATION CARISTE, UN INVESTISSEMENT QUI RAPPORTE

Prix de la formation, déplacement, immobilisation du personnel… La formation cariste a bien sûr un coût pour l’entreprise, mais celui-ci est intégrable dans les dépenses de formations obligatoires. En contrepartie, former vos caristes aura de nombreux impacts positifs :

  • L’accroissement de la sécurité
  • La réduction des accidents du travail et des troubles musculo-squelettiques
  • La diminution très sensible de la casse (chariots, rayonnages, marchandises…)
  • La motivation accrue du personnel
  • La hausse de la productivité

Sur tous les plans, l’entreprise qui investit dans la formation est donc largement gagnante.