Utilisation intérieure ou extérieure

L’utilisation en intérieur ou en extérieur de votre chariot va déterminer le type d’énergie à considérer. Elle définit également la réglementation à respecter, comme celle sur le gazole non routier ou le local de charge des batteries.

PRENDRE EN COMPTE L’ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL DE VOS CHARIOTS

3 cas de figure existent pour lesquels nous vous recommandons un type d’énergie ainsi que des conseils ou informations sur la réglementation en vigueur.

 

Utilisation extérieure = MOTEUR thermique recommandé

Si vous travaillez uniquement en extérieur, que ce soit pour du chargement/déchargement de camions, du déplacement de charges ou encore du gerbage sur racks, il est beaucoup plus naturel d’opter pour un chariot élévateur thermique que pour un chariot électrique.

Vous avez le choix entre deux modes de propulsion qui nécessiteront de mettre en place une structure et une logistique d’approvisionnement avec un pétrolier :

  • Gaz (bonbonne ou réservoir fixe)
  • Diesel

Voir la réglementation sur le gazole non routier

 

Utilisation intérieure = ÉNERGIE électrique RECOMMANDÉE

Si votre activité se déroule en intérieur uniquement, qu’il s’agisse de production ou de logistique et quelle que soit l’utilisation faite du chariot : chargement/déchargement, déplacement, gerbage, préparation de commandes… Vous opterez plutôt pour des chariots élévateurs électriques.

Soyez vigilants quant à l’autonomie et à la capacité des batteries en ampère-heure (Ah), au chargeur correspondant (Volts) et contrôlez si la tension réseau de votre entreprise est en monophasé ou en triphasé.

Attention : au delà d’une certaine consommation électrique, une salle dédiée à la charge des équipements est obligatoire.
Découvrir la réglementation salle de charge (en développement)

 

Utilisation mixte intérieure ET extérieure = ÉNERGIE ÉLECTRIQUE OU THERMIQUE

Si votre chariot est occasionnellement amené à sortir du bâtiment (pour décharger un camion, accéder à une rampe de stockage) et si les sols extérieurs sont en bon état, vous pouvez opter pour un chariot électrique.

A l’inverse, si l’utilisation en intérieur est limitée et si votre bâtiment est bien ventilé, un moteur thermique peut convenir. Il faut néanmoins toujours valider ce critère avec les CRAM (caisse régionale d’assurance maladie) ou la CARSAT (caisse d’assurance retraite au travail). En effet, la notion de ventilation dans l’entrepôt peut être sujette à discussion.

En savoir plus sur les CRAM et CARSAT