Etudier la typologie des mâts de chariots

Dans le but d’adapter au mieux votre chariot à votre activité et à la configuration de vos bâtiments, il est indispensable de bien choisir le mât de votre matériel. Il existe aujourd’hui une multitude de combinaisons vous permettant de rendre votre chariot plus productif.

3 hauteurs sont à prendre en compte…

Afin que votre chariot puisse circuler librement dans tout son espace de travail, il est fondamental de prendre en compte les passages au niveau des hauteurs de portes, la hauteur libre sous plafond et la hauteur minimum sous passages (mezzanines, racks, canalisations…).

  • La hauteur du mât lorsque la palette est au sol
    Elle sera déterminée par les hauteurs de portes et sous mezzanines.
    Les largeurs de passage des portes et des différentes entrées de votre bâtiment sont aussi des paramètres à considérer pour valider la comptabilité avec la largeur du châssis.
  • La hauteur du mât lorsque l’on actionne l’élévation des fourches
    Varie-t-elle dès que les fourches quittent le sol ou est-elle constante jusqu’au moment où le tablier porte fourches atteint le haut de la première échelle de mât pour ensuite augmenter en suivant la levée des fourches ?
  • La hauteur du mât déployé totalement
    Elle sera définie par la hauteur de levée à atteindre par le chariot pour gerber sa palette sur la plus haute lisse. Dans le cadre d’un chariot préparateur de commandes à nacelle, on tiendra compte de la hauteur du niveau de prise de colis.

Ces 3 hauteurs vont vous permettre de déterminer le type de mât à choisir.

 

… pour déterminer le type de mât à choisir

hauteur de mat chariot et passage de porteVous trouverez ci-contre 3 exemples de gerbeurs équipés de mâts de conceptions différentes :

  • Mât double / duplex sans levée libre ou téléscopique
  • Mât double / duplex en levée libre totale
  • Mât triple / triplex en levée libre totale

 

Quelle différence ?

Le mât duplex se déplie dès qu’on lève les fourches (pas de levée libre), alors qu’avec le mât triplex, les fourches montent seules de la hauteur du mât replié, puis le mât se déplie avec les fourches (grande levée libre).

Lors de l’élévation des fourches à mi hauteur (photo du milieu), le mât duplex est très haut par rapport aux mâts triplex. Si votre plafond est bas par rapport à votre dernier plan de pose, avec un duplex, vous risquez de transpercer le plafond ou une mezzanine ou encore endommager des sprinklers (tête d’extinction incendie).

Dans le cas d’un plafond bas ou d’obstacles en hauteur, vous devez toujours utiliser un mât triplex. Néanmoins, le prix du mât triplex est toujours plus élevé que celui du mât duplex.
Si l’on vous propose un chariot en promotion à un prix très compétitif, vérifiez s’il est équipé d’un mât duplex ou triplex.