Configuration des bâtiments

Nous avons vu que la notion d’utilisation intérieure/extérieure est importante pour définir le type de propulsion à privilégier. Il faut maintenant bien étudier le bâtiment dans lequel votre chariot évoluera pour en déterminer les caractéristiques.

Prendre en compte la configuration des bâtiments

On parle ici d’accès au bâtiment, de quais de chargement mais également de l’état du sol qui est un point très important à ne pas négliger.

 

Rampes d’accès et quaiS de chargement

Votre entreprise est-elle équipée de quais de chargement permettant de charger/décharger au même niveau que l’entrepôt ou votre chariot devra t-il emprunter une rampe d’accès ?

 

 

 

Passages de portes

Il faut bien entendu tenir compte des largeurs et hauteurs des portes que le chariot devra franchir dans son circuit mais aussi de la présence éventuelle de seuils à franchir.

Cela va notamment déterminer le type de mât à choisir sur votre chariot.

 

 

L’état des sols

Il faudra adapter les pneus du chariot en fonction du type de sol. L’état des sols aura un impact direct sur l’usure de votre chariot mais aussi sur les vibrations encaissées par le cariste. Les mauvais sols accroissent les coûts de stockage et de manutention et peuvent endommager vos matériels.


Coûts de manutention :
Les coûts de manutention, c’est à dire, les coûts par palette manutentionnée ou les coûts par article prélevé, s’accroissent très sensiblement si l’espace de stockage est doté d’un sol non plan. En effet, les performances du chariots peuvent être amoindres (exemple : la vitesse qui doit être réduite entraîne une baisse du nombre d’articles manutentionnés par heure).

 

Usure prématurée du chariot :
Les chariots de manutention interne sont équipés de roues en polyuréthane peu élastique pour une stabilité maximale.
Les efforts dynamiques générés par la circulation du chariot sur des irrégularités ne peuvent être absorbés par les roues et sont transmis au châssis et aux composants du chariot.

Par ailleurs, une légère irrégularité du sol provoque une déviation du chariot et donc un déplacement de sa partie supérieure en latéral et longitudinal. Cela peut avoir des conséquences sur la manutention des palettes mais aussi sur la sécurité des caristes.

Les chariots de magasinage, ou chariots de manutention interne, sont à utiliser sur des sols lisses et réguliers. Leur utilisation sur un sol endommagé (cour ou un parking dont l’enrobé est dégradé) provoquera une usure anormale et prématurée du train de roulement et du châssis.